Deux morts suspectes : Socrate d’Athènes, Jésus de Nazareth.

 17 octobre 2013.

A.Le Fur

Deux morts suspectes : Socrate d’Athènes, Jésus de Nazareth.

« Ce n’est pas parce que je suis athée que je vais me châtrer de l’âme ! L’esprit est une chose trop importante pour qu’on l’abandonne  aux prêtres, aux mollahs ou aux spiritualistes »

André Comte-Sponville, L’Esprit de l’athéisme, III.

De Socrate, né en 470 et mort en 399 avant J-C, nous ne connaissons de sa vie que ce qu’en disent des auteurs comme Xénophon, élève de Socrate, soucieux d’histoire et citoyen engagé non du côté de la démocratie qu’il méprise mais du côté de l’aristocratie d’où il vient, des auteurs comme Platon (surnom d’un certain Aristoclès), aristocrate Athénien, qui va se tourner vers la noblesse d’un genre de vie tournée toute entière vers la philosophie. Lire la suite

Publicités